Imprimer cette page
Communauté de communes du pays des abers

Breizh Bocage

 Le bocage, constitué par les réseaux de haies et de talus entourant les parcelles agricoles, structure le paysage de notre territoire depuis des décennies. Au cours du temps, il a subi de multiples altérations entraînant une diminution importante de ce dernier, ainsi que de ses fonctionnalités.

Le premier programme Breizh Bocage a été lancé dans le cadre du contrat de projet État-Région 2007–2013 pour préserver et renforcer le bocage en Bretagne au travers d’opérations collectives financées par l’Europe (Fond Européen Agricole pour le Développement Rural – FEADER), l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, les Conseils Départementaux et l’opérateur local (soit la communauté de communes sur le territoire). Il consiste à créer et reconstituer le maillage bocager par des travaux de talutage et/ou de plantation de haie. Actuellement, un second programme est en cours sur la période 2014-2020.


Rôles et Intérêts du bocage

1 - La protection de la ressource en eau

Le bocage joue un rôle important dans la préservation de la qualité de l’eau de par sa capacité à limiter le ruissellement, et ainsi l’érosion des sols, des terrains agricoles et urbains vers les rivières.

Il favorise également l’épuration naturelle des eaux grâce à l’augmentation de l’infiltration et à la végétation qui s’y développe. En effet, elle capte les éléments nutritifs (nitrates, phosphore…) et les polluants (pesticides…) présents dans l’eau.

Breizh Bocage vient en complément des actions de reconquête de la qualité de l’eau menées dans le cadre du programme Bassin versant également menées par la Communauté de Communes du Pays des Abers (CCPA).

2 - Un atout pour les agriculteurs

Les haies apportent des bénéfices aux exploitants agricoles en jouant un rôle :

-       de brise-vent pour la protection du bétail,

-       de protection des cultures (effet climatique en limitant les écarts de température et le phénomène d’évapotranspiration mais aussi réservoir de prédateurs, consommateurs ou parasites des ravageurs des cultures : les auxiliaires des cultures),

-       de préservation des sols (limite l’érosion et permet une meilleure infiltration de l’eau).

Le bocage peut également être une source de revenu complémentaire pour les agriculteurs principalement sous forme de bois de chauffage (bois bûche, plaquette). Aujourd'hui la valorisation du bois de bocage en tant que bois d’œuvre prend également de plus en plus d'importance.

3 - La préservation de la biodiversité

Le bocage et son maillage favorise la préservation de la biodiversité de deux manières :

-      En tant que zone d'habitat, de nourriture ou de refuge pour de nombreuses espèces floristiques et faunistiques,

-      Pour son rôle de corridor écologique, c'est à dire qu'il participe par le réseau qu'il crée au déplacement et au croisement de la faune de notre environnement.

De manière générale, le bocage participe l’amélioration du paysage et du cadre de vie.


Le programme Breizh Bocage 1

Entre 2011 et 2015, un premier programme Breizh Bocage a été mené sur différentes parties du territoire de la CCPA avec comme objectif principal la reconquête de la qualité de l’eau de l’Aber Benoît.

Un peu plus de 40 km de travaux bocagers ont ainsi été réalisés dont 26 km de nouveaux talus et près de 20 km de plantations (environ 1/3 des talus ont été plantés).

Cette opération a permis d’augmenter de 2,2 % la densité bocagère sur le territoire de la CCPA, le situant ainsi dans la moyenne du département du Finistère.

         


Le programme Breizh Bocage 2

Dans la continuité du précédent programme, la CCPA s’est engagée dans le programme Breizh Bocage 2 début 2016.

Le préalable au démarrage des travaux était l’élaboration d’une stratégie territoriale d’intervention visant à définir des secteurs prioritaires vis à vis des problématiques du territoire, notamment la reconquête de la qualité de l’eau.

Stratégie bocage CCPA

L’état des lieux réalisé et la concertation menée avec les acteurs concernés ont permis de déterminer les priorités d’intervention à savoir : terminer les 30 kms de travaux non réalisés dans le cadre du programme Breizh Bocage 1.

Les travaux éligibles sont les suivants :

- la création de talus nus,

- la création de talus boisés,

- la création de haies à plat,

- la rénovation de talus,

- le regarnissage de haie.

Les travaux de déplacement d’entrée de champs sont également finançables.

Le programme est ouvert aux agriculteurs, aux collectivités et aux particuliers, la condition étant d’avoir au minimum une interface avec une parcelle agricole.

Au-delà des travaux bocagers, Breizh Bocage s’attache aussi à préserver et valoriser le bocage existant. Les agents de la CCPA participent à l’élaboration du PLUi et suivent le développement de la filière bois-énergie sur le Pays de Brest. Par ailleurs, tout au long du programme, des actions de communication seront réalisées et des formations seront proposées aux acteurs du territoire.

  Autre programme en faveur du bocage

Le Département du Finistère possède également un programme « bocage » qui permet de financer des travaux de reconstitution du bocage.

Pour plus d’informations :

http://www.finistere.fr/A-votre-service/Environnement-Eau-Climat-Energie/Espaces-naturels/Espaces-naturels-Services-aux-professionnels-et-collectivites/Bocage/Programme-Bocage


De la haie bocagère à la production de bois-plaquette

Le 5 décembre dernier, des agriculteurs, élus et techniciens du territoire du SAGE du Bas Léon se sont rendus dans une exploitation agricole à Plougonven, près de Morlaix, pour voir comment se déroulait un chantier de production de bois-plaquette à partir d’une haie bocagère. Cette visite était organisée en collaboration avec la SCIC Coat Bro Montroulez.

Après une présentation de l’historique de la SCIC et de son fonctionnement, les participants se sont rendus au bord d’une haie entretenue il y a 10 ans à la tronçonneuse. Depuis, seules quelques branches basses ont été coupées. Les participants ont ainsi pu observer la manière dont cette haie a pu évoluer après cet unique entretien.

Le groupe s’est ensuite rendu sur une parcelle où l’entretien des haies était en cours. L’agriculteur a pu expliquer les travaux qui étaient menés et comment il organisait son chantier en prévision du passage du broyeur. En quelques mots, il s’agit principalement de l’abattage des arbres matures et du recépage des arbustes. Les arbres d’avenir et les jeunes plants sont conservés afin de garantir le renouvellement de la haie. Le bois est rangé en 2 tas distincts avant le broyage :

-        Les arbustes qui sont ensuite utilisés directement sur l’exploitation comme litière pour les animaux,

-        Les arbres qui une fois broyés seront envoyés sur une plateforme de stockage de la SCIC pour séchage.

Le bois-plaquette encore vert est rémunéré 30€ la tonne livrée à l’agriculteur, ce qui lui permet un complément de revenu pour l’exploitation.

L’après-midi s’est terminée par la visite de la plateforme de stockage de Pleyber Christ.


Breizh Bocage - Gestion et valorisation des haies bocagères

Le programme Breizh Bocage a pour principal objectif la création (ou la restauration) de talus et de haies pour la reconquête de la qualité de l’eau.

Un autre volet de ce programme porte également sur la gestion et la valorisation des haies bocagères. C’est dans ce cadre que la Communauté de Communes du Pays des Abers a organisé un chantier test sur la commune de Plabennec. L’objectif est de comparer sur une haie homogène un entretien manuel à la tronçonneuse, adapté à la haie, et un entretien au lamier tel qu’il est aujourd’hui généralement pratiqué. L’intervention manuelle a été réalisée par l’entreprise Arbres-Eco de Plabennec, l’intervention au lamier sera effectuée par la CCPA (côté route) et l’agriculteur (côté champs).

Un suivi va être mis en place. Il s’agira de comparer l’impact sur la végétation (croissance, état sanitaire, …), les fréquences d’interventions, les volumes de bois coupés et les coûts à moyen et long terme.

Contact et renseignement : Ronan ALLAIN, technicien bassin versant, 02.30.26.02.83 / bv@pays-des-abers.fr


 

CONTACT


Service Breizh Bocage

Tel: 02 30 26 02 83
 


Inscrivez-vous à la lettre d'information

Recevez 2 fois par an par mail la lettre d'informations Abers Actu.
Suivez-nous sur : FacebookYoutube

Communauté de communes du pays des abers

Hôtel de communauté
58, avenue de Waltenhofen
29860 Plabennec
Tel : 02 98 37 66 00
Fax : 02 98 37 66 09

e-mail : accueil@pays-des-abers.fr

Horaires d'ouverture

Hôtel de communauté - Services Administratifs
Lundi au jeudi : 8h30 - 12h00 / 13h30 -17h30
Vendredi : 8h30 - 12h00 / 13h30 -16h15

Point accueil emploi
Lundi, mardi, jeudi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00
Mercredi : 8h30 - 12h30 (Pôle social de Lannilis)
Vendredi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00

Ligne directe : 02 90 85 30 12
e-mail : accueil.emploi@pays-des-abers.fr


Copyright © Anaximandre 2020 - Administration